exporter au japon

Pourquoi exporter au Japon est encore plus facile aujourd’hui ?

Le Japon et sa culture font, depuis toujours, rêver bon nombre d’entrepreneurs pour envisager un partenariat d’import / export. En effet, plusieurs avantages incitent les professionnels à commercer avec ce pays. Découvrez-en plus sur cet archipel niché entre l’océan Pacifique et la mer du Japon.

Le Japon, pays où les secteurs d’activité porteurs sont nombreux

S’il est possible de développer une large gamme d’activités au Japon, certains secteurs sont particulièrement porteurs. Les japonais sont très attirés par les nouvelles technologies mais un secteur devenu l’un des plus dynamiques aujourd’hui est l’accompagnement des séniors. En effet, de par le vieillissement de sa population, la silver economy explose avec par exemple plus de ventes de couches culottes pour Senior que pour enfant.
D’autres secteurs sont également porteurs de marchés, comme par exemple l’industrie du jeux vidéo, où le pays est passé maître depuis des générations, mais également le savoir-faire du luxe et l’agroalimentaire haut de gamme. Par exemple, les vins et les champagnes rencontrent un franc succès auprès de la population nipponne. Enfin, les secteurs cosmétiques et pharmaceutiques ont le vent en poupe dans ce pays.
Petite particularité : si plusieurs secteurs attirent les japonais, ces derniers sont en revanche intransigeants quant à l’excellence de la prestation apportée.

Quelques chiffres clés sur l’exportation au Japon

L’économie du pays a toujours été florissante depuis plusieurs décennies, malgré une stagnation temporaire suite à l’accident nucléaire de Fukushima, en 2011. Depuis 5 ans, le Japon augmente constamment son importation, avec des préférences pour les pays européens et la France, dont 20 % de l’excédent de l’industrie agro-alimentaire est exporté vers ce pays asiatique. Le Japon veille scrupuleusement à ses besoins en matière d’importation, et préfère faire des affaires avec les États qu’il connaît et qu’il respecte, et dont fait partie la France.

Avantages à exporter au pays du Soleil Levant

Les avantages à l’export vers le Japon sont nombreux. Pays asiatique ayant l’un des plus forts pouvoirs d’achats, le Japon n’en est pas moins un expert en finance et en sécurisation des données sensibles. Pratiquant aussi bien l’import que l’export avec le monde entier, cet archipel a développé son propre système de sécurité financière, dont il est très fier. Par ailleurs, ce dernier a une excellente image de marque de la France, et n’hésite pas à consommer français quand il le peut.
Enfin, et certainement l’un des principaux avantages à envisager l’export vers ce pays, l’étendue du libre échange entre l’Union Européenne et le Japon, qui s’applique désormais à de nombreux secteurs agro-alimentaires, jusque là privés des avantages liés à l’exportation dont bénéficiaient déjà d’autres secteurs. Avant cette ouverture supplémentaire, les droits de douanes sur les marchandises importées pouvaient s’élever à un milliard d’euros tous secteurs confondus. Ces droits prohibitifs ont longtemps freiné les professionnels de l’import / export.
Progressivement, ces droits de douanes seront annulés, pour permettre aux exportateurs d’envisager plus sereinement leurs échanges avec le Japon.

Vous souhaitez vous développer au japon ? n’hésitez pas à nous contacter, nous serions ravis de vous accompagner dans vos projets de traduction.

la traduction juridique

La traduction juridique – définition et particularités

La traduction englobe plusieurs disciplines ayant chacune ses propres codes et exigences.

Qu’est-ce que la traduction juridique ?

Cette profession consiste à traduire des textes à caractère juridique d’une langue vers une autre. Les contenus concernés sont tous les textes qui sont en relation avec la Loi et le Droit. Cela inclut les contrats, les conventions et les traités internationaux, les brevets, les règlements, les articles et les ouvrages académiques et bien entendu les textes des différents codes juridiques (pénal, civil, travail, etc.).

Les particularités et les difficultés de la traduction juridique

Étant donné l’importance de la précision et du choix des termes dans le domaine juridique, la traduction juridique doit obéir à plusieurs règles parfois très contraignantes. Le texte traduit dans la langue cible doit créer le même effet que celui du texte de la langue source. Le traducteur se trouve parfois confronté à des situations assez difficiles : les lois sont souvent les fruits d’un contexte socio-politique qui diffère d’un pays à l’autre et qui ne cesse d’évoluer. Il y a aussi une difficulté d’ordre technique : certains pays comme la Suisse recourent au langage commun pour formuler les concepts juridiques alors que d’autres pays préfèrent le vocabulaire technique.

Les compétences requises pour un traducteur juridique

Tout d’abord, il doit-comme tout autre traducteur-maîtriser parfaitement les langues source et cible. La connaissance approfondie du droit et de son vocabulaire est une condition Sine qua non pour exercer ce métier. L’intelligence et l’expérience sont très utiles pour saisir les nuances et pouvoir interpréter pertinemment les différentes ambiguïtés. Il y a un autre savoir-faire exigé : les compétences rédactionnelles qui permettent au traducteur de formuler clairement et correctement le texte traduit.

Comme nous l’avons déjà expliqué, la traduction juridique est un exercice délicat qui requiert des compétences spécifiques. La meilleure solution pour garantir une traduction de qualité c’est de faire appel à une agence spécialisée.

Elle bénéficie de l’assistance d’un grand réseau de traducteurs qualifiés et capables de traiter les textes les plus difficiles à traduire.

Nous intervenons chez ADT INTERNATIONAL sur plusieurs thèmes juridiques tels que :

Le droit privé :

 

  • Le droit civil comme le droit de la famille ; des personnes, des obligations, des biens
  • Le droit international privé
  • Le droit des affaires (droit commercial, des sociétés)
  • Le droit social/du travail
  • Le droit économique (droit de la concurrence, de la propriété intellectuelle)
  • Le droit rural
  • Le droit pénal

 

Le droit public :

 

  • le droit constitutionnel
  • le droit administratif
  • les finances publiques
  • le droit international public
  • le droit fiscal
  • une partie du droit de la santé
  • le droit public économique
  • le droit européen
pourquoi traduire mon site web

Pourquoi traduire son site web ?

Plusieurs sont les entreprises qui veulent s’étendre à l’international. Peut-être sont-elles à l’étroit sur leur marché national, ou veulent-elles juste s’imprégner d’un nouveau milieu : d’autres clients et marchés potentiels.

En faisant cela, elles réduisent sûrement leur dépendance locale. Seulement, comment peuvent-elles procéder ?

Au moyen de la traduction de site web

Les dirigeants des grandes entités ainsi que des nouvelles start-ups ont généralement recours au web. Ce dernier étant considéré comme “une passerelle virtuelle”, il permet à des personnes de toutes nations de se communiquer entre elles. Seulement faudrait-il se comprendre, ce qui ne pourra être réalisé qu’au moyen de la traduction de site web.

Actuellement, il n’y a plus que l’anglais, le français ou l’allemand qui sont nécessaires au développement d’une entreprise. Même les langues qui, auparavant, ne semblaient pas être assez importantes ou connues de plusieurs, sont devenues très prisées. Il existe, par exemple, des marchés potentiels dans les langues suivantes : suédois, néerlandais, arabe, russe…

Le mieux est donc de faire appel à des professionnels, telle une agence spécialisée en traduction. Elle est effectivement dotée d’une équipe de traducteurs qui maîtrise plusieurs langues.

Par ailleurs, la traduction de site web nous permet à tous – aux clients comme aux prestataires – d’établir une relation de proximité, dans laquelle la confiance peut facilement s’installer.

Un peu d’effort ne fait pas de mal !

Tout le monde n’adopte pas le même point de vue pour ce qui est de la traduction de site web.

Si les uns la trouvent pratique, d’autres prétendent le contraire. Ils pensent que si les clients ont besoin d’un quelconque service, ils doivent apprendre la langue des prestataires. Pourtant, le fait qu’une personne ait besoin de prestations n’est pas une raison pour ne pas réaliser d’effort de l’autre côté !

Pourquoi ne pas penser aux nouvelles opportunités qui s’ouvrent, comme plus de trafic généré, plus d’audience, etc. ?

traduire son site web en plusieurs langues

Comment traduire mon site web en plusieurs langues ?

À la différence d’un site multi-pays ou chaque pays possède sa version du site, un site multilingue possède une URL par pays. Dans ce cas, la version du site est la même, seule la traduction change.

La traduction du site original dans les différentes langues désirées oppose deux façons de penser. Ceux qui croient qu’une traduction automatique par un logiciel ou un plug-in sera suffisante pour transmettre l’information du site, et ceux qui savent que rien ne vaut la traduction humaine pour atteindre l’objectif visé par le site.

Pourquoi le traducteur humain est-il irremplaçable ?

 

Obtenir une traduction fidèle

 

Les outils, sites et logiciels de traduction en ligne peuvent nous aider à comprendre un site dans une langue que nous ne maîtrisons pas, mais reste limiter pour transmettre les informations de façon fidèle.

Seul un humain est capable de transmettre précisément les idées d’un contenu, de savoir comment mettre en valeur et adapter une information dans la langue ciblée ou de pouvoir vendre correctement un produit dans celle-ci.

La conjugaison, l’orthographe, la syntaxe et le sens des mots sont autant de notions facilement maîtrisables pour un traducteur humain qui seront souvent négligées par des outils de traduction automatique. Faire appel à une agence de traduction est donc primordial pour obtenir des traductions de qualité de son contenu.

 

Adapter la traduction au marché visé

 

De nombreuses questions se posent lorsque l’on envisage de faire traduire un site.

Faut-il créer un site multi-pays ou multilingue ? Comment améliorer le référencement naturel de son site dans des langues que l’on ne maîtrise pas ?

En travaillant avec une agence de traduction, est-il possible de se faire aider quant au choix du format du site et au référencement de celui-ci, dans différentes langues ?

Plus il y a de pages et de contenus et plus la traduction sera difficile ?

Le traducteur humain est, contrairement au traducteur automatique, capable de réaliser une étude des mots clés pour le marché visé et de rédiger la traduction du site tout en incorporant ces mots à son texte.

Si vous avez besoin d’aide dans la traduction de votre site web ou si vous vous interrogez sur la façon d’internationaliser votre site web, n’hésitez pas à contacter nos équipes qui sont là pour vous conseiller 🙂

traduction de site web

Les 4 erreurs à ne pas commettre lors de la localisation de votre site web

Localiser un site web ne signifie pas seulement le traduire dans une autre langue. La localisation du site web implique une adaptation du site web à la culture. Ainsi, une bonne localisation de site web pourra impliquer des développements supplémentaires, une stratégie différente. Elle devra se faire avec l’intervention des experts du marché ciblé.

1- Ne pas avoir de stratégie commerciale

La stratégie commerciale est indispensable pour vous permettre d’atteindre vos éventuels clients. Sinon, en l’absence de ciblage, vous aurez sans doute des visites, mais votre taux de transformation sera bien plus faible. Ainsi, commencez par définir votre cible commerciale. Puis, vous identifierez la stratégie commerciale la mieux adaptée.

 

2- Ne pas penser au SEO (= référencement naturel de votre site)

Oublier le SEO pour la localisation de votre site web aura un impact négatif sur sa fréquentation. En effet, les moteurs de recherche sont un puissant générateur de trafic. Or, oublier le SEO revient à se priver de ce trafic.

 

3- Utiliser des traducteurs automatiques (il faut passer par des humains ayant la culture des marchés visés)

 

Les traducteurs automatiques manquent de finesse. En effet, non seulement, le traducteur automatique pourra vous renvoyer des phrases incohérentes, mais en plus, le sens de la traduction pourrait s’éloigner de vos intentions. Soyez vigilant.

Pour vos visiteurs, ces traductions imprécises démontreront clairement un manque d’implication de votre part.

Ainsi, lorsqu’il s’agit d’un site marchand, un consommateur doutera de votre sérieux, et cela se répercutera négativement sur vos ventes.

 

4- Sous-estimer les aspects techniques

La traduction de votre site internet ne doit pas aboutir à des messages d’erreur pour les internautes. Aussi, vous devrez adapter les méta-descriptions,  les URL, les mentions légales…

Finalement, la localisation d’un site web est plus compliquée qu’il n’y parait. Afin de jouir de tous les bénéfices liés à la localisation, entourez-vous d’experts.

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet 🙂

 

The Camp ou la cabine est dans le pré

dd

 

The Camp : un véritable camp de base pour explorer le futur !

 

Jeudi 28 septembre 2017 s’est tenue l’inauguration de The Camp, un lieu conçu dans le but d’expérimenter les produits, les services et les utilisations du futur. Ce « camp de base » va permettre d’explorer les technologies émergentes et nouveaux usages, véritables leviers de demain, dans différents domaines (alimentation, santé, mobilité, éducation, environnement…), le tout guidé par une vision humaniste.

Ce projet avait été initié en 2013 par Frédéric CHEVALIER, décédé tragiquement dans un accident l’été dernier. The Camp fut donc repris par Jean-Paul BAILLY qui a inauguré le site par un discours.

Cette inauguration a rassemblé plus de 1 200 personnes de toutes origines ; les services d’un interprète français-anglais qualifié étaient donc requis. C’est dans ce contexte que The Camp a fait appel à nous pour fournir le matériel d’interprétation et l’interprète.

Petite anecdote : le discours étant en plein air, nous avons disposé notre cabine à même la terre battue. Le cadre de cette mission fut donc à l’image de The Camp : innovante et originale !

 

Imagepré

Journée mondiale de la traduction 30/09/2017

L’équipe d’A.D.T. International a une pensée toute particulière pour ses linguistes…

Le samedi 30 septembre 2017, nous célébrons la Journée mondiale de la traduction. Cette date commémore la Saint Jérôme, traducteur de la bible et saint patron des traducteurs.

Depuis la tour de Babel à aujourd’hui, traducteurs et interprètes font des langues leur terrain de jeu et, dans notre monde toujours plus ouvert, elles font partie de notre quotidien. Que ce soit au travail (affaires, communication, développement d’activité, etc.) ou dans la vie de tous les jours (voyages, musique, articles, etc.), les langues sont primordiales et nous minimisons souvent l’impact que peut avoir une traduction.

Cette journée nous permet de rendre hommage aux linguistes au service des langues, des cultures et de la diversité, et de ne pas oublier qu’un outil de traduction automatique (machine translation) ne pourra jamais remplacer un traducteur ou un interprète.

A.D.T. International vous souhaite une agréable journée de la traduction !

A.D.T. International, mécène dans le cadre de l’exposition « Après Babel, Traduire » du MuCEM à Marseille

Forte de sa renommée, A.D.T. International a eu l’opportunité d’être mécène de la toute première exposition sur le thème de la traduction « Après Babel, Traduire » réalisée par le MuCEM.

Cette exposition, d’abord exclusivement axée sur l’Histoire et notamment sur la tour de Babel, s’est ensuite étendue de façon à parler à un public actuel afin de dévoiler les dessous du monde de la traduction. Bercée entre cultures et diversités, traducteurs et interprètes, A.D.T. International apporte un regard concret sur les réalités des langues et de la traduction. En aidant à la réalisation de cette nouvelle exposition et en animant les ateliers dédiés aux collégiens et lycéens, l’ensemble des collaborateurs d’A.D.T. International et leur directrice sont ravis et fiers de contribuer à l’engagement des entreprises françaises en faveur de l’activité artistique et culturelle de la France.

En plus de mettre à profit son expérience et ses compétences, c’est une formidable occasion de revenir sur les fondamentaux du métier de traducteur, étudier les évolutions de ce métier et donc ouvrir son équipe à de nouvelles missions complémentaires.

A.D.T. International invite l’ensemble de ses collaborateurs, clients, partenaires ainsi que tous les curieux à découvrir cette exposition du MuCEM qui se tiendra du 14 décembre 2016 au 20 mars 2017.

A.D.T. International recrute

Vous avez un BAC+5 en traduction ? Vous êtes bilingue anglais/français ? Vous êtes motivé, rigoureux et organisé ? Votre orthographe est irréprochable ? Vous désirez une situation stable et vous installer dans le sud de la France ?

Notre agence de traduction, A.D.T. International, recherche un correcteur/réviseur dans divers domaines (technique, rédactionnel, informatique…).

Vous aurez pour mission d’assurer le contrôle de traductions avant livraison aux clients et devrez suivre les instructions et les glossaires fournis. Votre petit plus ? Une troisième langue et une connaissance de la traduction de brevets d’invention.

Envoyez-nous votre candidature à l’adresse celine.zanardo@adt-international.com !