Capture4

La Tribune : La stratégie gagnante d’ADT International 03/10/2016

La stratégie gagnante d’ADT International

L’entreprise de traduction implantée à Châteauneuf-les-Martigues, dans les Bouches du Rhône, réalise la moitié de son chiffre d’affaires à export. Il atteindra fin 2016 les 3 M€

« Fin 2013, j’ai décroché un gros contrat avec le coréen Daewoo. Soit 500 000 dollars pour traduire la réglementation de sa centrale thermique au Maroc. L’inconnue était de savoir comment maintenant mon niveau de chiffre d’affaires une fois le contrat terminé. Mais nous avons travaillé avec leurs sous-traitants et réussi à compenser ces 500 000 euros. »

Sa stratégie ? D’abord, Peggy Santerre optimise ces voyages d’affaires, en déterminant avant chaque départ si ses clients possèdent des filiales dans le pays où elle se rend à des fins de prospection. « J’ai signé beaucoup de contrats ainsi. Je lis également la presse pour connaître les nouveaux projets dans le pays concerné et me créer des opportunités. Je cible des prospects grâce aux réseaux sociaux. Je me rends dans les CCI implantées hors des frontières, pour m’y présenter et consulter leurs annuaires professionnels. Autre axe d’action, lorsque je remporte un marché à l’étranger, je démarche également ses sous-traitants. » Enfin, Peggy Santerre rencontre de visu tous ses clients, dans la mesure du possible. Avec effet mesurable : « J’ai remarqué après chaque rencontre une augmentation de 20 à 40 % du chiffre d’affaires propre à chaque client. »

 

Capture3

Capture1

La Tribune : Comment ADT se démarque dans l’univers de la traduction 15/09/2016

Comment ADT International se démarque dans l’univers de la traduction

La société de traduction basée dans les Bouches-du-Rhône, a su se démarquer par sa valeur ajoutée dans un univers ultra-concurrentiel. Proposant ses services dans plus de 80 langues, elle s’est constituée en 5 ans d’exercice une clientèle conséquente, faite d’institutions, de grands comptes et de PME.

Domaine extrêmement concurrentiel que celui où évolue ADT International, basée à Châteauneuf-les-Martigues. « En France, il existe 400 entreprises de traduction dignes de ce nom. Et lors les marchés publics européens, nous nous heurtons aussi à la candidature de sociétés basées en Angleterre, en Inde, dans les pays de l’Est. Nous nous différencions donc grâce à la valeur ajoutée que nous proposons« , explique Peggy Santerre, sa dirigeante. Et force est de reconnaître qu’ADT International sait mettre ses atouts en avant.

En premier lieu, la réactivité et la flexibilité. « Nous nous démarquons déjà en cela : peu de concurrents peuvent par exemple, dans le domaine juridique, traduire un contrat en croate pour le lendemain. Ce que nous sommes capables de faire… Par ailleurs, nous nous adaptons à tous les formats de fichiers, nous proposons du clé en main, qu’il s’agisse de print ou de documents en ligne. Nous avons investi pour ce faire dans des logiciels. Nous proposons également nos compétences dans près de 80 langues« , énumère Peggy Santerre. ADT International possède aussi de la valeur ajoutée en matière d’ingénierie linguistique. « Lorsqu’une usine se construit, il y a une grosse volumétrie de documents à traduire. Il faut notamment se pencher sur la façon dont fonctionne l’usine. Je dois évaluer le nombre de traducteurs sur ce contrat, l’ordre dans lequel traduire les documents… » Elle est enfin l’une des rares entreprises de traduction en France à être certifiée Iso 17100.

Nouveau contrat avec Daewoo

Plus largement, ADT International officie dans la traduction écrite, l’interprétation orale lors d’événements tels que conférences ou visites d’usine. Ce en s’adressant à de nombreux secteurs économiques : médical, juridique, finance, industrie, innovation via la traduction de brevets d’invention… Un positionnement qui a permis à l’entreprise provençale, depuis sa fondation, de passer de 3 à 17 collaborateurs. Des chefs de projets qui pilotent donc tout un réseau d’intervenants externes. « En 2016, nous allons atteindre un chiffres d’affaires qui dépassera 3 M€, après 5 ans de présence sur le territoire« . Parmi les clients, des institutions (avec notamment l’obtention du contrat cadre du Ministère de l’Environnement, de l’énergie et de la mer, chargé des relations internationales sur le climat pour une durée de 4 ans), des grands comptes (Véolia, Air Liquide…), des PME et cabinets d’avocats.

L’entreprise s’impose également à l’international, où elle réalise la moitié de son chiffre d’affaires. « Fin 2013, nous avons décroché un important contrat avec le coréen Daewoo. Soit 500 000 dollars pour traduire la réglementation de sa centrale thermique au Maroc. L’inconnue était de savoir comment maintenir le niveau de chiffre d’affaires une fois ce contrat terminé. Mais nous avons travaillé avec leurs sous-traitants, prospecté et réussi à compenser cet apport financier. Et comme nous allons repartir avec un nouveau contrat avec Daewoo, nous devrions passer un nouveau cap en termes de résultats financiers l’année prochaine. La société évolue dans le bon sens« , conclut la dirigeante.

À consulter sur : http://marseille.latribune.fr/entreprises-finance/2016-09-15/comment-adt-international-se-demarque-dans-l-univers-de-la-traduction.html

 

Capture

Entreprendre à l’International – CCEF

Article de presse issu de « Entreprendre à l’international », la revue des conseillers du commerce extérieur de la France.

Les CCE ont mis en place un partenariat depuis l’année dernière avec «  Femmes de l’Économie » un moyen supplémentaire d’identifier des femmes susceptibles de devenir CCE.

[…] veut aider les femmes à se rendre davantage visibles. Une des manières de le faire étant de créer ce réseau pour partager leurs expériences. C’est un aspect que souligne Peggy Santerre, dirigeante d’une société de traduction, ADT International, lauréate 2015 du Prix Femme à l’International des Femmes de l’Économie « ce trophée est une reconnaissance de mon parcours, être lauréate m’apporte incontestablement de la visibilité. Mais ce que je trouve très intéressant ce sont les belles rencontres que cela m’a permis de faire. Alors que parfois on se sent un peu isolée en tant que femme et dirigeante d’entreprise, j’apprécie de parler avec d’autres femmes qui ont les mêmes problématiques que moi. »

 

14068047_1085638618218244_7590170349582093834_n (3)

13620096_1800151430227880_4042829813262824941_n

Peggy Santerre, membre du jury des trophées des entrepreneurs positifs CGPME13 – 02/07/2016

Le 2 juillet 2016, notre directrice, membre du jury des trophées des entrepreneurs positifs CGPME13, a remis le prix du courage à la Société ITcom.

Belle soirée à la friche de la belle de Mai !

13592299_1800151396894550_8790684808214245876_n 13606886_1800151390227884_4692321418726829944_n

 

 

 

International au féminin- collaboration CCEF et Femmes de l economie

Conférence : L’International au féminin

Retour sur l’intervention de notre Directrice, Peggy SANTERRE, du vendredi 17/06/2016 à Paris pour la conférence « L’International au féminin » intégrée dans le programme de l’assemblée générale des CCEF.

Les femmes se mobilisent pour l’international

International au féminin - 17 juin 2016 - AG CCEF
L’assemblée générale des Conseillers du commerce extérieur de la France, CCEF, a accueilli la conférence « Femmes et Entreprises à l’international » le 17 juin 2016 au Collège des Bernardins à Paris. Co-organisée par les CCEF et les Femmes de l’économie, cette conférence s’intègre dans la volonté du comité d’atteindre plus de parité au sein de ses conseillers. L’an dernier, un partenariat à cet effet a été signé entre les
deux entités.

Autre partenaire des Femmes de l’économie : Courrier International a animé la conférence en la personne de Ingrid Therwath, Responsable du site internet d’actualité Courrier Expat.  Le site regroupe des informations de la presse mondiale, et se complète de partage d’expérience à l’étranger et de conseils dispensés par des experts. Un véritable passeport pour le monde !

[…]

Peggy Santerre, Dirigeante de l’agence ADT traduction et lauréate nationale des « Femmes de l’économie »,  a centré son témoignage sur son parcours de femme entrepreneure à l’international en expliquant les obstacles qu’elle a pu rencontrer. A la fois en tant que femme mais également en tant que jeune chef d’entreprise. Peggy a détaillé le soutien qu’elle attend de la part des CCEF et l’aide qu’elle souhaite elle-même apporter au comité en le rejoignant. Son mandat au CCEF sera officialisé cet été.

[…]

Lien vers l’article : http://www.femmes-economie.com/international/les-femmes-se-mobilisent-pour-linternational/

vendee

Sans détour

Capture d'écran 2016-05-17 16.41.14

Site Web : TV Vendée

recompense

Médaille du département « Les femmes de Provence qui s’engagent » 08 Mars 2016

article-medaille

Peggy Santerre a reçu des mains de la Présidente du département, Martine Vassalla médaille d’honneur du Conseil Départemental sur le thème « les femmes de Provence qui s’engagent ».

groupe-adt2

Femme et égérie de l'économie

article-vivre

Chef d’entreprise ambitieuse, femme épanouie et mère accomplie, elle est un bel exemple à suivre « au feminin » pour révéler tout son potentiel.

peggy

Pluie d’honneurs pour Peggy Santerre

10411228_1740753452834345_4840631820628717436_n

provence

La médaille de la ville pour Peggy Santerre

Revue de Presse A.D12